Sélectionner une page

De son nom latin Hydrangea, il est un arbuste de terre de bruyère à la floraison délicate et variée. Tantôt rose, blanc, vert, bleu et même « Glas » pour les Bretons, l’hortensia se prête à merveille dans notre décoration intérieure…  En le séchant pour conserver un joli bouquet au fil des mois !

Qui es-tu envoûtant Hydrangea ?

L’hortensia est une plante originaire du Japon. C’était une plante ornementale. Elle fut dans un second temps implantée en Chine.

C’est le naturaliste anglais et passionné de botanique Joseph Banks qui introduit l’hortensia en Europe, dans les jardins de Kew… La passion pour l’hortensia était alors lancée.

En effet, toutes les variétés d’Hydrangea que nous connaissons aujourd’hui nous viennent de la multiplication végétative (reproduction asexuée de la plante).

L’hortensia a été emmené en France par le célèbre jardinier Albert Truffaut.

Les hydrangeas peuvent porter des inflorescences en forme de cônes (les panicules), en boules ou plates. Ils fleurissent communément en début d’été et peuvent durer jusqu’à l’automne…

Comment profiter de ta beauté toute l’année ?

En « immortalisant » ses fleurs généreuses et ses tonalités délicates dans un joli vase… D’accord, mais comment faire ? Nous avons posé la question à Interflora. Réponses en 5 étapes.  

1 Choisir une variété d’hydrangeas pour le séchage

Il vous sera difficile de faire sécher tous les hydrangeas. Néanmoins, voici quelques-unes des plus belles variétés avec lesquelles vous pourrez faire votre bouquet séché :

L’Hydrangea arborescens « Annabelle »

  1. L’Hydrangea macrophylla « Madame Emile Mouillère », « Bouquet rose », « Ayesha », « Vicomtesse de Vibraye »
  2. L’Hydrangea quercifolia

2 Couper les fleurs à la bonne période pour le séchage

Attention, ne négligez pas cette étape sous peine d’avoir un bouquet séché qui s’effrite et ne tient pas. Coupez toujours les fleurs à l’automne, c’est-à-dire en fin de floraison… autrement dit quand la sève est déjà quelque peu redescendue.

Précautions supplémentaires pour la coupe :

  1.  Laissez au minimum 10 centimètres de tige
  2.  N’endommagez pas les plus beaux bourgeons des futures Hortensias, coupez juste au-dessus de ces derniers délicatement.   
  3. Enlevez à la main les quelques fleurs fanées s’il y en a
  4. Retirez un certain nombre de feuilles pour augmenter les chances d’un séchage réussi (les plantes transpirent aussi)

3 Le séchage maison

Il existe plusieurs techniques pour faire sécher les fleurs, mais les jardiniers Interflora nous garantissent que cette dernière fonctionne très bien tout en étant simplissime ! Elle consiste à opérer un séchage naturel en attachant les fleurs têtes en bas…

Aussi dans une pièce à l’abri de la lumière (qui détériore leur couleur) et de l’humidité (qui empêche le séchage !) :

  1. Attachez vos hortensias avec une ficelle (idéalement pas trop serrés) 
  2. Pendez les têtes vers le sol

4 Attendre…

Le séchage naturel prend généralement 1 mois, parfois un peu moins. Si vous avez respecté scrupuleusement les étapes du séchage naturel, les couleurs seront logiquement très bien conservées. En outre, sachez que vous pouvez conserver le bouquet jusqu’à plusieurs années ! Evitez tout de même de l’exposer continuellement à la lumière sous peine de voir les fleurs jaunirent légèrement.

La rédaction s’est prêtée à l’exercice et a réalisé un magnifique bouquet de ces fameux hortensias bleutés bretons…

À vos bouquets !